Accueil | Actualités | Expositions | La V.R.A.C. | Médiation | Édition

Vanessa NOTLEY

Saison 10

D’origine écossaise, Vanessa Notley a vécu, étudié et travaillé aux États-Unis, en France, en Allemagne et en Chine. Depuis 2010 elle vit à Sète où elle enseigne à L’École des Beaux-Arts et au Musée International des Arts Modestes.

Je porte une attention toute particulière, dans mon travail, à la mise en forme d’un élément de langage, un mot, une phrase, un proverbe particulier qui semble plombé par un sens ridicule, maladroit ou désuet. Ceci peut révéler, dire, sous-entendre ou mettre en évidence quelques usages vieillots, de convenance et de comportement qui m’apparaissent étranges et singuliers. Mon travail de dessin et de sculpture joue avec le langage, ses jeux des mots, ses sons, ses traductions et ses contresens et, avec un humour parfois piquant, je cherche à lui donner forme.

La question de la lisière entre l’intérieur et l’extérieur est au cœur de ma création en sculpture et en dessin. Tout ce qui constitue une entrave, tout ce qui empêche le déplacement vers un autre espace d’abord physique ensuite intellectuel m’interroge. Une main qui retient… Mais aussi les choses qui empêchent une mobilité fluide (comme une valise et un sac encombrant.) Les choses qui possèdent un mouvement fluide mais qui vont nulle part (comme les chevaux à bascule). Les choses qui se portent en public mais revêtent, habillent une intimité (comme une robe et un gant). Les choses qui brident l’expression (comme un harnais et un bandeau).

source et site internet : https://vanessanotleybeijing.weebly.com/

crédits photographiques : Vanessa Notley